Dossiers > René Schwok, Directeur du Global Studies Institute de l’Université de Genève

Détails de l'article:

  • 5th November 2015 - 08:29 GMT
Questions à...

René Schwok, Directeur du Global Studies Institute de l’Université de Genève

1) Quelle a été votre réaction suite aux résultats des élections du 18 octobre?

Cela rendra plus difficile la mise en place d’une loi d’application sur l’art 121a qui soit eurocompatible.

 

2) Quelle sera l’influence du nouveau paysage politique suisse sur les relations entre la Suisse et l’UE?

Tout dépend de la droite classique (PLR, PDC, PBD). Va-t-elle privilégier une loi d’application eurocompatible comme le souhaite Economiesuisse ou va-t-elle se laisser entraîner par l’UDC?

 

3) Les Bilatérales sont-elles encore pertinentes ?

Dans le contexte actuel, les Bilatérales demeurent la pire des solutions à l’exception de toutes les autres, (pour paraphraser Churchill sur la démocratie).

 

4) Imaginez que la Suisse devienne membre de l’UE. Comment vous sentez-vous?

Je serai content que mon pays ne se limite pas à profiter de ce que fait l’UE pour le bien de tous les Européens, mais y contribue également.

 

5) A quoi ressemblera l’Europe dans 50 ans?

L’UE ne peut pas empêcher des peuples européens de se laisser tromper par des partis extrémistes. Mais elle peut faire en sorte de limiter les dégâts (Grèce, Hongrie, Pologne). Si cet instrument, certes imparfait, n’est pas préservé, la situation sera pire dans 50 ans.

Sans commentaires

Votre email ne sera pas publié
Annuler la réponse