Dossiers > L’Europe, un nouveau Plan Marshall – Jacques-André Tschoumy

Détails de l'article:

  • 11th May 2020 - 11:33 UTC
Blog

L’Europe, un nouveau Plan Marshall – Jacques-André Tschoumy

A l’issue de la Deuxième Guerre mondiale, l’Europe était en ruines, mais aucun des pays vainqueurs n’avait intérêt à laisser l’Allemagne à genoux. L’erreur avait été faite en 1918, il convenait de ne pas la répéter. Un grand Plan de relèvement et de développement vint au secours de l’Europe, c’était le Plan Marshall. La Suisse avait participé à ce Plan. Or il se trouve qu’aujourd’hui, à l’issue du choc du coronavirus, l’Europe est de nouveau à genoux. La crise est d’importance. Certains Etats pourraient ne pas être en mesure de se relever seuls.

Un effort d’ensemble de l’Union européenne s’impose. Voilà pourquoi au Plan de crise colossal de 540 milliards d’euros le Conseil européen a ajouté un Plan de relance (ndlr: décision du 23 avril 2020, Bruxelles) tout nouveau engageant chacun des Etats membres. A la magnitude des chocs répondra une Europe solidaire et forte, et non plus une Europe dissociée et faible. Le principe de solidarité sera désormais inscrit au fonctionnement des Etats. Une souveraineté européenne est née.

Des réponses plus rapides seront mobilisées en cas de crise. Des transferts budgétaires courants inhérents aux budgets annuels courants des Etats seront la plateforme utile. Ce Plan de relance sera basé sur la solidarité de l’ensemble européen en cas de difficultés, il remplacera les prêts financiers, toujours problématiques à arracher au coup par coup. Un consensus a été trouvé. Un Plan de relance a été arrêté à niveau de 1500 milliards d’euros. Des lignes communes des Etats membres et du Conseil européen ont été convenues. L’Europe est ici au rendez-vous de l’histoire. Un nouveau Plan Marshall est né.

Jacques-André Tschoumy, Nomes Neuchâtel, 06.05.2020

Sans commentaires

Votre email ne sera pas publié
Annuler la réponse