Dossiers > Roger Nordmann, conseiller national (PS/VD) et membre du Nomes: Europe

Détails de l'article:

  • 30th July 2015 - 11:34 GMT
Membres du Nomes

Roger Nordmann, conseiller national (PS/VD) et membre du Nomes: Europe

Après le refus de l’EEE en 1992, j’avais 19 ans. Le NON blochérien était une baffe pour les jeunes soucieux de paix et d’ouverture. Alors, je me suis lancé corps et âme dans la création du « Mouvement né le 7 décembre 1992 », puis dans sa convergence avec l’ancien Mouvement Européen pour créer le NOMES. Nous avons récolté deux initiatives populaires, et cela a politisé une génération. La situation ressemble un peu à aujourd’hui, après le 9 février 2014. Mais à l’époque, nous combattions pour obtenir l’ouverture à l’Europe. Aujourd’hui, nous devons nous battre pour pas la perdre. Ce qui a complètement changé entretemps, c’est à la fois la solidité accrue de l’Union Européenne, et l’ampleurs des défis et des attentes à son égard. Par contre, les démons de la Suisse sont restés les mêmes.

Sans commentaires

Votre email ne sera pas publié
Annuler la réponse