Dossiers > 14.05.2019 – Si la Suisse était dans l’UE, elle devrait élire ses 17 députés…

Détails de l'article:

  • 27th May 2019 - 14:39 GMT
Le Nomes dans les médias

14.05.2019 – Si la Suisse était dans l’UE, elle devrait élire ses 17 députés…

Campagne pour les européennes du 26 mai: 750 sièges sont à pourvoir. Si la Suisse était dans l’UE elle en aurait probablement 17, comme l’Autriche, et parmi eux quatre Romands pourraient siéger à Bruxelles

Tous les cinq ans, le Parlement européen renouvelle ses quelque 750 sièges. Leur nombre a varié lors des législatures précédentes en fonction de divers facteurs, mais le maximum est exactement de 751. La représentation des 28 pays varient en fonction de plusieurs paramètres. La population est un des critères principaux. Ainsi les Allemands, avec 82 millions d’habitants, ont 99 députés, les Français avec 68 millions en ont 72, etc… A l’autre bout, le Luxembourg et Malte en ont 6 et 5.
[…]
La plus forte densité de lobbyistes

François Cherix, co-président du Nouveau mouvement européen suisse (NOMES) estime que la Suisse pourrait avoir plus de sièges: «D’après nos calculs, la Suisse pourrait même en avoir une vingtaine. Ce qu’il faut remarquer surtout, c’est que l’influence du Parlement européen a fortement grandi ces dernières années. Il n’est pas une sorte de chambre d’enregistrement, comme on a pu le dire, mais il est devenu un lieu stratégique. D’ailleurs, c’est l’endroit où il y a la plus forte densité de lobbyistes en Europe. C’est là où il faut être pour se faire entendre».

«On écoute aux portes»

Pour François Cherix, la Suisse aurait tout à gagner à se trouver dans l’UE et pas seulement au Parlement: «On serait aussi présent dans les Conseils des ministres, là où se prennent des décisions importantes sur l’agriculture, la défense, l’économie, le social… Aujourd’hui, on n’est dans rien… On doit écouter aux portes pour savoir ce qui se passe… On est toujours en aval des décisions, jamais en amont, là où l’on pourrait user de notre intelligence pour influencer des décisions.»

Rappelons que les 28 membres de l’Union européenne rassemblent aujourd’hui 512 millions d’habitants, dont 380 millions d’électeurs.

Pour lire l’intégralité de l’article sur le site du Matin.

 

Sans commentaires

Votre email ne sera pas publié
Annuler la réponse