Communiqué de presse

02.07.2021 – Le Mouvement européen planche sur une initiative populaire

Berne, le 2 juillet 2021 – Le Comité du Mouvement européen Suisse s’est réuni mercredi 30 juin à Berne. Il n’a pu que constater l’absence de toute perspective en matière de politique européenne et a ainsi décidé de donner mandat au secrétariat du mouvement de développer plusieurs alternatives d’initiative populaire. Il nous faut débattre de nos relations avec les Etats européens, maintenant et pas en 2024! En ce sens, le Mouvement européen organisera aussi le 27 novembre 2021 une Journée européenne, six mois après le rejet de l’accord institutionnel. Maintenons ouverte la porte de notre avenir européen!

Plus d’un mois après l’abandon de l’accord institutionnel, plus de doutes: l’Union européenne reste ferme, la voie bilatérale poursuit son érosion et le Conseil fédéral n’a toujours pas proposé de nouvelle perspective stratégique en matière de politique européenne. Alors que les regards se tournent déjà vers les élections fédérales de 2023, il est inconcevable pour le Mouvement européen que la population suisse ait à attendre 2024 pour enfin pouvoir débattre du rôle et de la place de la Suisse en Europe. «Les portes de notre avenir européen se referment lentement – il nous revient de tout faire pour les maintenir ouvertes», rappelle Eric Nussbaumer, président du Mouvement européen. L’avenir de nos relations avec les Etats européens est en jeu!

Ainsi, le Comité du Mouvement européen a décidé des mesures suivantes:

1. Contribution à un débat factuel et sans tabou sur l’avenir européen de la Suisse
Le Mouvement européen, ensemble avec ses sections cantonales et régionales, s’engage pour un renouveau du débat sur l’avenir européen de notre pays. Dès la rentrée, des événements en ligne et en présentiel seront organisés. Son travail d’information (magazine, newsletters, réseaux sociaux, etc.) sera aussi développé.

2. Développement de plusieurs alternatives d’initiative populaire
Le Mouvement européen avait annoncé le 26 mai 2021 étudier toutes les options, y compris le lancement d’une initiative populaire. Le Comité a confirmé son intérêt pour cette dernière et a donné mandat au secrétariat du mouvement de développer plusieurs alternatives d’initiative populaire. La Suisse doit urgemment discuter de nouveaux modèles d’intégration européenne, le rejet de l’accord institutionnel ayant mis fin à la voie bilatérale. Samedi 14 août 2021, dans le cadre de sa retraite annuelle, le Comité refera le point sur les réflexions en cours et définira le calendrier ainsi que les axes stratégiques du Mouvement européen pour les années 2021-2023.

3. Organisation d’une Journée européenne le 27 novembre 2021
Samedi 27 novembre 2021, six mois après l’abandon de l’accord institutionnel, le Mouvement européen va mettre sur pied une «Journée européenne» à la fois pour discuter de l’état des relations Suisse-UE mais aussi pour débattre des pistes et alternatives permettant à la Suisse de retrouver le chemin d’une intégration européenne dynamique. Alors que l’Union européenne réfléchit à son futur dans le cadre de la Conférence sur l’avenir de l’Europe, nous devons faire de même. Plus d’informations au sujet de cet événement seront communiquées en temps voulu.