Communiqué de presse

05.05.2018 – Le Nomes a fêté son Vingtième anniversaire : 20 ans ensemble, demain unis !

Berne, le 5 mai 2018 – Le Nouveau mouvement européen Suisse (Nomes), seule organisation non partisane à s’engager pour l’adhésion de la Suisse à l’Union européenne, a fêté aujourd’hui son Vingtième anniversaire à Berne en présence d’un grand nombre d’invités suisses et européens. A cette occasion, il a renouvelé sa volonté de s’engager pour un accord institutionnel et contre les initiatives de l’UDC visant à isoler la Suisse. Rendez-vous a aussi été donné cet automne pour la présentation de sa feuille de route pour une Suisse européenne et tournée vers l’avenir. Le statut quo n’est plus tenable : la Suisse doit bouger dans une Europe qui se réveille.

L’assemblée générale ordinaire du Nomes a été organisée en amont de la fête. A cette occasion, le Nomes a accueilli au sein de son Comité Mme Chantal Tauxe, journaliste et vice-présidente de la section vaudoise du Nomes, ainsi que Mme Sibel Arslan, conseillère nationale (Vert-e-s/BS). Cette dernière remplace Mme Lisa Mazzone, conseillère nationale (Vert-e-s/GE), démissionnaire, à la vice-présidence.

Placé sous le signe de l’Europe, les festivités ont mis en avant la dimension européenne de la Suisse, la communauté de valeurs et de destin qui lie notre pays à l’Union européenne (UE) et la nécessité de renforcer cette dernière au vu des défis actuels. L’ambassadrice de la République de Bulgarie en Suisse et dans la Principauté de Liechtenstein S.E. Dr. Meglena Plugtschieva, représentante de l’actuelle présidence bulgare du Conseil de l’UE, l’ambassadeur de l’Union européenne en Suisse et dans la Principauté de Liechtenstein S.E. M. Michael Matthiessen ainsi que le secrétaire d’Etat à la Présidence du Conseil des ministres de la République italienne chargé des Affaires européennes S.E. Dr. Sandro Gozi sont intervenus. La fête s’est conclue par un apéritif offert au Erlacherhof, siège de l’Exécutif bernois, à l’invitation du président de la ville de Berne et président de la section bernoise du Nomes M. Alec von Graffenried.

Après vingt années à progresser ensemble, le Nomes reste convaincu que, demain, la Suisse et l’UE seront unies ! C’est donc avec énergie qu’il va s’engager pour un accord institutionnel, qu’il considère comme une étape sur le chemin de l’intégration, et contre les initiatives de l’UDC visant à isoler la Suisse. Le Nomes présentera cet automne sa feuille de route pour une Suisse européenne et tournée vers l’avenir. Pour le Nomes, le statut quo n’est plus tenable : la Suisse doit bouger dans une Europe qui se réveille. A terme, elle ne défendra correctement ses intérêts qu’en devenant membre de plein droit de l’UE. Siéger là où les décisions se prennent, c’est le finalement le seul statut digne de la démocratie suisse.

Informations complémentaires :

François Cherix, co-président du Nomes, 078 606 94 46

Raphaël Bez, secrétaire général adjoint du Nomes, 079 796 25 73