Communiqué de presse

29.04.2017 – L’avenir européen de la Suisse se joue maintenant!

Lors de son assemblée générale, le Nouveau mouvement européen suisse (Nomes) a rappelé que la Suisse doit impérativement stabiliser, puis reprendre son intégration européenne. Dans cette optique, il a présenté ses projets pour les mois à venir, qui seront marqués par plusieurs votations décisives. Consacrée au futur de l’Union européenne, une conférence donnée par la parlementaire européenne d’origine suisse Elly Schlein a ensuite permis d’analyser les défis à venir. Enfin, le Prix de l’Europe 2017 a été remis à l’ancien Secrétaire d’Etat Jacques de Watteville.

Pour le Nomes, la Suisse ne peut pas prolonger davantage le flou qui caractérise ses relations avec l’Union européenne. Elle doit stabiliser, puis reprendre son intégration. Elle doit choisir clairement son camp, face au nationalisme. Dans cette optique, le Nomes est convaincu qu’il faut débuter dès maintenant la campagne contre les prochaines initiatives nationalistes, dont celle dite d’autodétermination. Dans ce but, le Nomes organisera cet automne une nouvelle tournée européenne, publiera un film sensibilisant le jeune public aux avantages d’une bonne relation avec l’UE et lancera une campagne à grande échelle via les réseaux sociaux grâce à son hashtag #ChezMoiCestlEurope. «Comme le Nomes l’avait prédit au lendemain de la votation contre l’immigration, la Suisse a perdu son temps en tergiversations diverses. Les prochaines échéances seront décisives pour éviter l’isolement complet de la Suisse en Europe », met en garde le co-président François Cherix.

Un peu de Suisse au sein de l’UE

«C’est justement parce que je suis une personne aux origines multiples que je partage ce rêve d’une Europe unie», a affirmé Elly Schlein, parlementaire européenne originaire de Lugano durant la conférence qui a suivi la partie statutaire. Lors de son intervention, elle a évoqué la crise actuelle au sein de l’UE et les moyens de relancer le processus d’intégration européenne, ainsi que l’importance des relations entre la Suisse et l’UE.

Jacques de Watteville reçoit le Prix de l’Europe

Le Prix de l’Europe 2017, qui récompense tous les deux ans des personnalités dont les activités contribuent à promouvoir l’idée européenne en Suisse a été remis à Jacques de Watteville. Arrivé largement en tête des candidats, le négociateur en chef avec l’UE a été récompensé pour son action dans le cadre des discussions difficiles qui se sont tenues entre la Suisse et l’UE après la votation du 9 février 2014, son soutien clair à la libre circulation des personnes et, surtout, son engagement constant, tout au long de sa carrière, à l’idée européenne.