Communiqué de presse

31.10.2021 – Relations Suisse-UE: fini les illusions!

Berne, le 31 octobre 2021 – Avec l’abandon de l’accord institutionnel, la Suisse – reléguée au niveau européen au statut d’Etat tiers – se dirige toujours plus vers un enfermement destructeur. Le Mouvement européen Suisse poursuit ses réflexions quant au lancement d’une initiative populaire et examinera avec attention la proposition d’Opération Libero. Le bricolage en matière d’intégration européenne n’est cependant pas nécessaire: la Suisse a aujourd’hui déjà face à elle deux options pour sortir de son isolement.

La Suisse glisse, sans crier gare, chaque jour un peu plus vers un enfermement destructeur – pour sa prospérité, pour sa sécurité, pour les perspectives des générations futures. En effet, étroitement imbriquée dans le tissu européen, elle ne peut être pensée hors de l’Union européenne (UE). Que ce soit face à la transition numérique, aux migrations ou au changement climatique, la Suisse, les Etats membres de l’UE, tout comme ceux de l’Espace économique européen (EEE), sont dans le même bateau, partageant un destin commun – un destin européen.

Le Mouvement européen Suisse veut sans tarder sortir la Suisse de cette impasse en proposant un cadre permettant de sécuriser de façon durable ses relations avec l’UE et garantir des perspectives aux nouvelles générations. Pour y parvenir, il planche activement sur le lancement d’une initiative populaire. Un tel projet se doit d’être soutenu par une large alliance issue de la politique, de l’économie et de la société civile. Le Mouvement européen examinera ainsi avec attention la proposition d’Opération Libero en tant que voie possible pour sortir la Suisse de l’isolement.

Mais ne nous leurrons pas: la Suisse a aujourd’hui déjà face à elle deux options pour sortir de son enfermement – l’adhésion à l’UE et la participation à l’EEE. Le bricolage n’est ainsi nullement nécessaire. «Soyons lucides : dans l’immédiat, c’est en direction de l’EEE que nous devrions nous diriger», précise Eric Nussbaumer, président du Mouvement européen, «pour garantir à la population suisse un avenir européen synonyme de paix, de sécurité, de succès et de prospérité.»