À propos

Histoire

1934-1998: avant le Nomes

Le 24 juin 1934, le Kino Capitole de Bâle voit naître Europa-Union, mouvement suisse pour une fédération de l’Europe, l’organisation à l’origine de l’actuel Nouveau mouvement européen Suisse (Nomes). Ses fondateurs projetaient de créer des «Etats-Unis d’Europe». Ils préconisaient une fédération européenne basée sur des principes démocratiques, appelée à se dresser contre le péril du national-socialisme.

Suite au refus de l’EEE, l’organisation Né le 7 décembre 1992 voit le jour. Elle lancera l’initiative « Pour notre avenir au cœur de l’Europe » qui sera retirée en 1997 en faveur de l’initiative « Oui à l’Europe ! » lancée en 1996 appelant à l’ouverture de négociations pour l’adhésion de la Suisse à l’UE. Celle-ci sera rejetée en votation en 2001.

1998-de nos jours: un engagement en faveur de l’adhésion

Le Nouveau mouvement européen Suisse (Nomes) est né en 1998 de la fusion de plusieurs organisations pro-européennes : Né le 7 décembre 1992, le Mouvement européen Suisse, Europa-Dialog et les Jeunes fédéralistes européens. C’est aussi cette année-là que  la yes (young european swiss) est créée.

Par le biais de différentes campagnes et actions, le Nomes s’engage sans relâche pour une adhésion rapide de la Suisse à l’Union européenne. Ce fut notamment le cas pendant les campagnes de votation sur les Bilatérales I et II ou contre les initiatives de l’UDC menaçant les accords bilatéraux.

Le Nomes a mené et mène entre autres les actions suivantes : la labélisation de candidat∙e∙s aux élections fédérales depuis 2003, l’attribution du « Prix de l’Europe » ou l’organisation d’une Tournée européenne annuelle (série de conférences sur des thématiques européennes dans tout le pays).

En tant que section suisse du Mouvement européen international (MEI) et de l’Union des fédéralistes européens (UEF), le Nomes a participé à la « Marche pour l’Europe » le 25 mars 2017 à Rome qui commémorait les 70 ans des Traités de Rome. Le Nomes prend autrement part aux événements des deux organisations de façon régulière.

Le Nomes reste engagé pour défendre une Suisse ouverte et rappeler l’importance des valeurs européennes que sont notamment la démocratie, l’Etat de droit et la liberté. L’organisation est la section suisse du Mouvement européen International (MEI) et de l’Union des fédéralistes européens (UEF).

Sans commentaires

Votre email ne sera pas publié
Annuler la réponse