La Suisse orientale et le marché intérieur – une communauté en salle d’attente

3

Les bénéfices du marché intérieur européen

Le marché intérieur européen se compose des vingt-sept Etats membres de l’Union européenne (UE), auxquels s’ajoutent l’Islande, le Liechtenstein et la Norvège par le biais de leur appartenance à l’Espace économique européen (EEE), ainsi que la Suisse via des accords bilatéraux.

Les effets économiques largement positifs du marché unique pour les pays et les régions qui y participent sont indéniables, en particulier pour la région de la Suisse orientale.

Selon une étude de la Fondation Bertelsmann publiée en mai 2019, la Suisse orientale génère chaque année 2’758 euros de revenus supplémentaires par habitant grâce à la participation de la Suisse au marché unique. Ce résultat est remarquable, car la moyenne européenne n’est que de 840 euros par an.

L’EEE pour préserver la place industrielle de la Suisse orientale

Pourquoi donc s’agiter autant au sujet de la «voie bilatérale»? Nous nous portons bien, comme on ne cesse de le répéter. Quels sont les thèmes clés pour la région de la Suisse orientale et comment pouvons- nous maintenir les résultats positifs, voire les développer?

Nous, section de Suisse orientale du Mouvement européen, plaidons pour une adhésion de la Suisse à l’EEE afin de préserver à long terme la place industrielle de la Suisse orientale à forte valeur ajoutée et de l’adapter aux nouvelles réalités. Le changement climatique, la santé, la sécurité sociale, les technologies de l’information, la sécurité de l’énergie et de l’approvisionnement comme la migration sont autant de thèmes clés en Europe et dans le monde qui ne peuvent être traités au sein de chaque pays et doivent être négociés dans un environnement stable. Il importe qu’ils soient d’abord abordés avec les pays partenaires de l’EEE, puis fassent l’objet de décisions dans le cadre de l’UE. Pour la Suisse, il est important d’abandonner l’idée de faire cavalier seul et primordial de rattraper des années de négligence dans le domaine de la négociation et de la recherche de compromis.

Une coopération européenne concrète

Dans le cadre de la Conférence du lac de Constance, la Suisse orientale participe à des projets dont l’utilité concerne toutes les régions limitrophes du lac, projets qui concernent l’économie, la science, la nature et la culture ainsi que les transports et l’aménagement du territoire. Cette coopération pourrait utilement servir de modèle fonctionnel pour la Suisse dans son ensemble dans le cadre de l’EEE. L’avenir de la sécurité énergétique – infrastructure de recharge, assainissement, réseaux intelligents et stockage, en est un exemple approprié.

Afin de mieux identifier les avantages et les inconvénients d’une adhésion à l’EEE, la section prévoit d’organiser une table ronde au premier trimestre 2024, composée de représentant∙es de la politique, de l’économie et de la science. Nous inviterons à cette occasion des expert∙es du Liechtenstein et de la Norvège, deux pays membres de l’EEE. Nous sommes liés au Liechtenstein non seulement par la proximité géographique, mais aussi par une union douanière datant de 1923. Quant à la Norvège, elle ressemble à la Suisse par un degré élevé d’intégration dans le marché intérieur, par une combinaison d’économie libérale et de protection sociale ou encore par une nature intacte. Les différences, notamment la situation géographique ou l’existence ou non de matières premières présentent tout autant d’intérêts que les ressemblances. Grâce à cette table ronde, nous souhaitons faire un pas vers l’objectif de l’EEE.

Janjic_Miroslav
16.06.2023

Miroslav Janjic

Président de la section Suisse orientale du Mouvement européen Suisse
Adhésion

S'engager pour plus d'Europe!

En tant que membre du Mouvement européen, vous contribuez activement aux activités et campagnes en faveur de notre avenir européen. Vous recevez le magazine biannuel «europa.ch» ainsi que nos newsletters et invitations. Enfin, vous bénéficiez de nos offres exclusives. Ça en vaut la peine!
Devenir membre