Communiqué de presse

06.05.2017 – Le Nomes continue de s’engager pour les libertés européennes

Aujourd’hui, l’ASIN a pris la décision de lancer une initiative d’abrogation de la libre circulation des personnes. Le Nomes est prêt à défendre les libertés des citoyens dans ce pays et des Suisses vivant en Europe.

Plusieurs centaines de milliers de citoyens suisses vivent et travaillent en Europe. La fin de la libre circulation des personnes signifierait non seulement la remise en question de leur existence même, mais aussi du bien-être de toute la Suisse. La fin de la libre circulation des personnes mettrait en danger les accords bilatéraux et aurait des conséquences graves notamment pour la recherche, la prospérité et l’économie de notre pays. «Le Nomes mènera une campagne active contre cette initiative dangereuse pour l’avenir européen de la Suisse», déclare le conseiller national et co-président du Nomes Martin Naef.