Dossiers > Helen Keller, juge suisse à la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH)

Détails de l'article:

  • 24th July 2015 - 11:41 GMT
Questions à...

Helen Keller, juge suisse à la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH)

Nous sommes heureux de vous présenter les réponses données par le Prof. Helen Keller, juge suisse à la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH).

1) Qu’avez-vous fait le 9 février 2014?
J’ai banni les nouvelles et j’ai suivi le suspense du vote.

2) Quels problèmes ont-été résolus le 9 février 2014?
Aucun, nous avons créé des problèmes encore plus importants avec l’UE : la renégociation de la libre circulation des personnes s’est ajoutée à l’institutionnalisation des accords bilatéraux qui était déjà difficile.

3) Est-ce que les Bilatérales sont encore actuelles?
Non, la Suisse paie à tous égards un prix élevé, sans qu’elle puisse vraiment participer et décider. En tant que membre de l’UE, ce serait beaucoup plus facile.

4) Imaginez que la Suisse vienne d’entrer dans l’UE. Comment vous sentez-vous?
Je serais heureuse que la Suisse ait réalisé cette étape importante. Dans le même temps, je souhaiterais que la Suisse se soit mobilisée pour créer une Union européenne plus démocratique et plus écologique.

5) A quoi ressemblera l’Europe dans cinquante ans?
Durable en raison d’un climat stable, pacifique avec une forte protection des minorités et stable avec de fortes structures démocratiques de Lisbonne à l’Oural et d’Helsinki à Lampedusa.

Merci beaucoup d’avoir répondu à nos questions, Mme Keller.

Sans commentaires

Votre email ne sera pas publié
Annuler la réponse