Dossiers > 20.03.2018 – Après avoir réclamé les bilatérales, l’UDC veut les enterrer

Détails de l'article:

  • 28th March 2018 - 14:40 GMT
Le Nomes dans les médias

20.03.2018 – Après avoir réclamé les bilatérales, l’UDC veut les enterrer

Depuis vingt ans, Christoph Blocher a fait de l’UDC la première formation du pays avec une posture d’opposition radicale. Loin de s’adoucir, son parti a durci sa position sur l’Europe.

«Nous avons disposé d’un unique selling product». C’est ainsi que le président de l’UDC Albert Rösti résume le succès de son parti durant ces vingt dernières années. Une métaphore économique pour illustrer ce qui est devenu une formidable machine politique à gagner des élections.

En 1995, l’UDC est encore le plus petit des quatre partis représentés au Conseil fédéral avec 14,9% de part électorale. En 2015, elle culmine à 29,4%, un sommet historique.

Lire l’article en entier

Sans commentaires

Votre email ne sera pas publié
Annuler la réponse