Dossiers > 25.03.2021 – Accord-cadre: «C’est incompréhensible d’enterrer nos relations avec l’UE sans passer devant le Parlement ou le peuple»

Détails de l'article:

  • 26th March 2021 - 14:20 UTC
Le Mouvement européen dans les médias

25.03.2021 – Accord-cadre: «C’est incompréhensible d’enterrer nos relations avec l’UE sans passer devant le Parlement ou le peuple»

Vincent Maître, vice-président du Nouveau mouvement européen Suisse, craint un enterrement de l’accord-cadre avec l’Union européenne. Le Genevois espère néanmoins un sursaut aux Chambres fédérales.

Le vice-président du Nouveau mouvement européen Suisse (Nomes), Vincent Maitre, craint «un enterrement de première classe» de l’accord-cadre que la Suisse négocie avec l’Union européenne (UE) depuis 2014. Tous les signaux le laissent présager, estime-t-il.

Le Conseil fédéral «manque d’abnégation et de résilience. Le sentiment qui prévaut, c’est: ‘Courage fuyons’», déclare M. Maitre dans un entretien diffusé jeudi par La Tribune de Genève et 24 Heures. «Ce qui est incompréhensible pour moi, c’est qu’il va enterrer nos relations avec l’UE, sans même être passé devant le Parlement ou le peuple».

Le gouvernement a demandé à l’UE en août 2019 des clarifications sur trois points: les mesures d’accompagnement, la directive européenne sur la citoyenneté et les aides d’État. Plusieurs réunions entre Berne et Bruxelles ont déjà eu lieu.

Crédibilité entamée

«La Suisse a demandé tout et son contraire», note M. Maitre. L’inconsistance et l’instabilité dont elle a fait preuve durant les négociations ont provoqué un dégât d’image «énorme» à Bruxelles, affirme le conseiller national genevois du Centre. «La Suisse donne l’impression de ne pas savoir ce qu’elle se veut […] Sa crédibilité est entamée».

« La Suisse donne l’impression de ne pas savoir ce qu’elle se veut. Sa crédibilité est entamée. »

Selon l’élu genevois, un sursaut est possible aux Chambres fédérales. Mais, poursuit-il, il faut que les partis «gouvernementaux et responsables» se rendent compte que la Suisse a tout à perdre à s’éloigner de l’UE.

ATS, Le Nouvelliste, 25.03.2021

Article également diffusé par Arcinfo le 25.03.2021

Sans commentaires

Votre email ne sera pas publié
Annuler la réponse