Dossiers > 25.03.2021 – Le Nomes craint un enterrement de l’accord-cadre avec l’UE

Détails de l'article:

  • 26th March 2021 - 14:24 UTC
Le Mouvement européen dans les médias

25.03.2021 – Le Nomes craint un enterrement de l’accord-cadre avec l’UE

Vincent Maitre appelle le Conseil fédéral à faire preuve d’abnégation et de résilience avec l’accord-cadre

Le vice-président du Nouveau mouvement européen Suisse (Nomes), Vincent Maitre, craint « un enterrement de première classe » de l’accord-cadre que la Suisse négocie avec l’Union européenne (UE) depuis 2014. Tous les signaux le laissent présager, estime-t-il.

Le Conseil fédéral « manque d’abnégation et de résilience. Le sentiment qui prévaut, c’est: ‘Courage fuyons' », déclare M. Maitre dans un entretien diffusé jeudi par La Tribune de Genève et 24 Heures. « Ce qui est incompréhensible pour moi, c’est qu’il va enterrer nos relations avec l’UE, sans même être passé devant le Parlement ou le peuple ».

Le gouvernement a demandé à l’UE en août 2019 des clarifications sur trois points: les mesures d’accompagnement, la directive européenne sur la citoyenneté et les aides d’État. Plusieurs réunions entre Berne et Bruxelles ont déjà eu lieu.

Crédibilité entamée

« La Suisse a demandé tout et son contraire », note M. Maitre. L’inconsistance et l’instabilité dont elle a fait preuve durant les négociations ont provoqué un dégât d’image « énorme » à Bruxelles, affirme le conseiller national genevois du Centre. « La Suisse donne l’impression de ne pas savoir ce qu’elle se veut […] Sa crédibilité est entamée ».

Selon l’élu genevois, un sursaut est possible aux Chambres fédérales. Mais, poursuit-il, il faut que les partis « gouvernementaux et responsables » se rendent compte que la Suisse a tout à perdre à s’éloigner de l’UE.

Keystone-ATS, Swissinfo, 25.03.2021

Sans commentaires

Votre email ne sera pas publié
Annuler la réponse